| Taille | Traitements | Dossiers | Arbre & loi | Formations | Livres | De mémoire d'arbres | Stages | écrirenous ecrire|

vendredi 05 juin 2009      

 

La plantation des arbres

 

Accueil
La taille douce
Les traitements bio
La plantation des arbres
Les dossiers de l'agence
L'arbre et la loi
les stages
Les formations
Exposition

 

Le choix des plants
Un plan de qualité doit avoir

Un système racinaire abondant et bien ramifié
Un système aérien bien développé. Le rapport hauteur de la tige/diamètre du collet droit de préférence se situer entre 60 et 80. Diamètre minimum du collet : 2 cm. Plus le rapport est élevé, et plus les plans sont filiformes et de mauvaise tenue.
La tige doit être bien rectiligne. Une tige flexueuse marque un plant manquant de vigueur, ou une mauvaise origine génétique.
Les plants doivent être exempts de maladies. Vérifier l'absence de nécroses.

Le porte greffe
Le porte greffe doit être choisi en fonction de la vigueur recherchée, de l'adaptation au sol et de la résistance aux maladies.

Quand  planter ?
A la Sainte Catherine ...etc. Il est certain que cette période est une des plus propices à la plantation des arbres à feuilles caducs, les fruitiers comme les autres. Ils viennent tout juste de se mettre à vivre au ralenti, en "hibernation", et c'est à ce moment qu'ils sont le moins sensibles à l'arrachage et à la transplantation. Les racines n'ayant plus à assurer l'alimentation de la partie aérienne peuvent être déconnectées sans dommage, à condition que cet arrachage soit fait avec précaution, sur des arbres assez jeunes. Une fois l'arbre installé à sa nouvelle place, le système racinaire aura le temps de se reconstituer avant le printemps. Une transplantation tardive est plus aléatoire, car la sève a déjà repris son circuit (souvent dès le mois de février) et les arbres alors stoppés en plein redémarrage ont plus de mal à repartir, et demanderont plus de soins les années suivantes.

Préparation des plants
Si les plants arrivent gelés (commande par transporteur), les mettre à dégeler dans un endroit frais, le mieux est de les enterrer complètement, à plat, leur dégel sera très lent.

Planter dès que possible. Les arbres peuvent attendre quelques semaines en jauge, c'est à dire plantés provisoirement dans de la terre légère ou dans un tas de sable. Passé ce délais, ils recommencent à s'enraciner dans la jauge, et doivent alors se remettre d'un nouvel arrachage, un traumatisme supplémentaire qui nuit à la qualité de la reprise.

Préparation
couper les racines meurtries ou cassées, rafraîchir les extrémités sectionnées à la bêche. Conserver le maximum de racines saines. Effectuer les coupes à l'horizontale (la surface de la plaie repose sur le sol quand l'arbre est planté), de préférence à la serpette.

praliner les racines dans un mélange de 2 à 3 parties d'argile pour 1 partie de bouse de vache + eau  (consistance d'une pâte à crêpes).

Le pralinage protège les tissus contre la dessiccation, fournit un manchon nutritif au niveau des racines, et favorise l'apparition de radicelles neuves.

La plantation
Planter dans un terrain bien ressuyé, non collant pour éviter l'effet "pot de fleur". Attention aux gros trous de plantation qui se remplissent d'eau et forment des "piscines où les racines pourrissent. En sol hydromorphe, on peut planter sur une butte pour améliorer le drainage. NE PAS ENTERRER LE COLLET. Ameublir le fond du trou (sans enlever la terre), et planter dans un carré de 50 x 50 cm, de 25 à 30 cm de profondeur. Bien ramener la terre contre les racines (pas de poches d'air), mélanger 30 litres de compost bien décomposé par trou de plantation. Le tuteur doit fournir un appui aux végétaux transplantés, dont le système racinaire n'est pas encore solidement ancré au sol. Cet appui ne doit pas blesser la tige, on le plante de préférence côté sud pour protéger le tronc du soleil. Ne pas oublier la protection contre les rongeurs ou les cervidés.

Les soins après plantation
Les jeunes arbres nouvellement plantés ont besoin d'être spécialement surveillés, en particulier pour ce qui est de l'arrosage. Arrosez régulièrement pendant les 2 ou 3 premières années pour leur donner un bon démarrage. Ne laissez pas l'herbe s'installer aux pieds de vos jeunes arbres. Les graminées sont en compétition avec les arbres sur le plan de la consommation de l'azote et de l'eau.

Maintenir le sol propre sur le rayon de 1m minimum autour du pied des jeunes arbres, sans descendre trop profondément pour ne pas blesser les racines. Couvrir la zone travaillée d'une couche de paille, ou avec du broyat de déchets de taille (10 cm minimum). Toujours apporter du compost sous le broyat, pour éviter la faim d'azote.

Transport, attention au dessèchement

C'est quelquefois au cours du transport de la pépinière au domicile que les arbres souffrent le plus. IL suffit d'une dizaine de kilomètres sur une galerie, à 90 km/h, pour dessécher gravement les racines. Les envelopper soigneusement dans un plastique serré, rembourré avec de la paille ou des feuilles de papier journal roulées en boule et humidifiées. Fixer sur la galerie, racines vers l'avant, et attacher en protégeant le tronc avec quelques tours de carton ondulé au niveau des barres de toit.

 

  
retour en haut de page
    | Taille | Traitements | Dossiers | Arbre & loi | Formations | Livres | de mémoires d'arbres| Stages | nous écrirenous ecrire

agence des arbres Monlaur 09000 L'Herm -
adresse administrative : l'agence des arbres 21 rue des Chapeliers 09000 Foix

La dernière mise à jour de ce site date du 26/01/09